dimanche 6 novembre 2016

Science de sorcière

Jouons un peu avec l'image de la sorcière, femme plus ou moins "chamane", guérisseuse, médium, qui vit au contact de la nature, marche pied nus dans la forêt, connait les plantes et les champignons, parle aux animaux, fait brûler de l'encens et autres résines, et peut expérimenter divers états de "transe"... Pas si éloignée que ça de certaines naturopathes modernes!

La sorcière est-elle folle? Hystérique? Psychotique? Charlatan? Démon?
Ou bien met-elle en pratique une connaissance intuitive, un sens perceptif subtil de phénomènes que la science "moderne" commence tout juste à explorer?
Plutôt que de diaboliser ceux qui perçoivent le monde de façon atypique, ainsi que leurs visions "bizarres", ne pourrait-on pas envisager que c'est la science "moderne" qui a un léger retard sur les hyper-perceptifs?

Au sommaire de cet article, un peu long:
- Les états modifiés de conscience
- Le bain de forêt
- La connexion à la terre


- - - 

- Les états modifiés de conscience: 

En ce moment, dans les "kiosques" à journaux, on peut trouver plusieurs magazines qui abordent le sujet :




Et même Science & Avenir s'y met:



Dans ce numéro de Science & Avenir,  on nous parle des scientifiques qui étudient les Etats Modifiés de Conscience: les Etats de Mort Imminente, le rêve lucide, la méditation pleine conscience, l'hypnose, la transe chamanique... On y mentionne même un chouilla les psychédéliques (Ayahuasca, champignons halucinogènes...).
Oui, des scientifiques étudient les Etats Modifiés de Conscience (et les psychédéliques).
Ceux qui connaissent le Dr Olivier Chambon le savent déjà. Le Dr Chambon est un psychiatre français, spécialiste du chamanisme et des psychédéliques.
Et oui, des scientifiques étudient même la transe chamanique et ceux qui connaissent Corinne Sombrun le savent déjà. Corinne Sombrun est une journaliste et chamane française, qui collabore avec des scientifiques qui étudient la transe chamanique.




Science & Avenir aurait-il basculé dans le camp des "charlatans"? Des "pseudo-scientifiques?
Dans la communauté de l'autisme, je serais curieuse de savoir comment des gens comme Franck Ramus ou Jean-Marc Bonifay seraient susceptibles de réagir à ce genre d'article.
Petite crise d'urticaire?! (pardon je suis un peu taquine)
;-) :-P

Extrait de l'édito de Dominique Leglu"... nos multiples états de conscience, modulés par diverses ondes cérébrales (alpha, thêta, gamma…), modifient nos perceptions. Pour qui s’interroge sur le rêve, la méditation en pleine conscience, la transe, l’état extatique et plusieurs autres, consulter sans attendre le tableau publié dans notre dossier. Il montre que selon l’intensité de l’expérience, le phénomène très particulier de « dissociation de soi » grandit. Rien d’ésotérique là-dedans mais une modification de la perception, donc, que certains scientifiques, tel Steven Laureys, du CSG, ont d’ailleurs tenté de revivre." Sciences et Avenir lui a fait raconter sa tentative de recréer une EMI [Etat de Mort Imminente], en particulier. S’il déclare ne pas l’avoir complètement connue, il avoue, en revanche, savoir maintenant ce qu’est un état modifié de conscience ! Etonnant. De même que de découvrir que l’EMI, devenu mythe contemporain (p.40), permet à des médecins de "traiter de la spiritualité sans tomber dans l’écueil de la religiosité" auprès de personnes en fin de vie."

Toute personne connaissant bien le sujet de l'autisme devrait tilter en lisant "modifient nos perceptions" :  les "troubles" ou particularités de la perception (troubles sensori-moteurs) étant au coeur de la problématique de l'autisme.
Je tente de faire quelques liens entre autisme et chamanisme dans mon mémoire, dans un chapitre sur le chamanisme: "... l'état de transe pourrait être un état « nouveau » du cerveau, c'est à dire encore inconnu de la médecine occidentale, un état permettant au cerveau de devenir plus perceptif qu'en temps normal (sur-activation des zones « limbiques », zones de la perception). L'encéphale est un filtre à perceptions, un filtre modulable. La transe permettrait d'augmenter la « bande passante » nous permettant de capter l'information sensorielle environnante. Ce ne serait pas un « trouble » de la perception mais une modulation de la perception, comme lorsqu'on règle un poste de radio pour passer d'une station à une autre. 
Perceptions différentes = environnement différent = accès à des informations différentes 
Pour Corine Sombrun, la transe lui permet d'accéder au monde des esprits et de converser avec eux, pas toujours très pacifiquement, car certains semblent loin d'être de petits anges. En transe, elle perçoit son environnement d'une façon différente, augmentée, ses sens et ses perceptions sont à la fois différents et plus aiguisés, elle devient capable de sentir et de voir les dissonances et de chanter, de produire des sons qui ré-harmonisent les corps et les esprits des personnes qui l'entourent." (page 157)

Extrait du Garçon Cheval (de Rupert Isaacson), reproduit page 158: "« Est-ce que les chamanes étaient parfois des adultes autistes ? Je pensais au point de vue de Temple Grandin, pour qui les autistes pourraient être des connecteurs entre le monde humain « normal » et le monde animal, ou le monde de la science ou de la musique. Est-ce que les autistes, dans les sociétés traditionnelles, étaient aussi parfois des connecteurs au monde des esprits ? Je pensais à Besa [un guérisseur africain] et quelques uns des autres guérisseurs que j'avais rencontré, qui étaient tous bizarres, parlaient en charades, qui étaient « partis avec les fées », comme disent les britanniques. Ce n'était pas si éloigné de Rowan. Quoi qu'il était intéressant de voir que tous avaient un rôle à part entière dans leur communauté, plutôt que d'être marginalisés. (…) Ghoste [un chamane mongole] dit qu'un enfant comme ça, comme Rowan, est fait pour devenir un chamane. Une part de lui est déjà dans le monde des esprits. » (The Horse Boy, traduction personnelle)."

P.S.: Si ça continue comme ça, dans moins d'un an ou deux, Science & Avenir nous pondra un bon gros dossier sur les propriétés thérapeutiques des psychédéliques!!
Pour aller un peu plus vite que les journalistes français, il est possible de s'informer sur le sujet sur http://www.maps.org/resources/papers ou http://ncbi.nlm.nih.gov/ (taper "ayahuasca" ou "psilocybin" ou "mdma" dans le moteur de recherche!).



- - - 


- Le bain de forêt: 

Aussi appelé la "médecine de la forêt", le bain de forêt - c'est à dire la bonne vieille promenade dans les bois, fait l'objet d'études au Japon.
On constate que ce "bain d'arbres" permet de réduire le taux de cortisol (hormone du stress), de réduire l'activité du système nerveux sympathique (qui régit les réactions de type "lutte ou fuite"), stimule l'activité du système nerveux parasympathique (qui régit les processus de digestion et de régénération), réduit la tension sanguine et le rythme cardiaque, renforce le système immunitaire. Autant de propriétés bienvenues pour les autistes, qui ont tendance à vivre en état de stress chronique dès leur enfance.
Ce sont les stimulations sensorielles de l'environnement forestier qui contribuent à avoir un effet apaisant (environnement sonore, tactile, olfactif), ainsi que les substances volatiles excrétées par les arbres, les phytoncides: alpha-pinene et beta-pinene,. On retrouve des alpha-pinène dans de nombreuses huiles essentielles, comme celle de cyprès Hinoki, d'Abies alba (sapin argenté), de Pinus pinaster (pin maritime), de Pinus montana (pin de montagne), de Juniperus communis (genévrier), de Myrtus communis (myrte), de Citrus reticulata (mandarine verte), de Citrus limon (citron), de Commiphora myrra (myrrhe), de différentes variétés de Boswellia (encens)...

Encens Oliban (Boswellia sacra).
"Profondément solaire par essence, l’Oliban est l’encens biblique par excellence, et fut utilisé à travers tout le monde antique et médiéval pour favoriser le sentiment d’unité avec Dieu et l’élévation des pensées et des demandes vers celui-ci." - Site web d'Arnaud Thuly 

... On trouve aussi des phytoncides dans l'huile essentielle de térébenthine (extraite du pin maritime ou du pin des landes) diffusée dans le "Bol d'air Jacquier", appareil qu'on trouve dans certains cabinets de naturopathes.


Sources:
Effect of phytoncide from trees on human natural killer cell function.
Forest medicine research in Japan.
- - - 

- Connexion à la terre:


Marcher pieds nus au contact direct de la terre aurait des effets antioxydants, globalement anti-inflammatoires et cicatrisants.
Etre en prise directe avec le sol permettrait la circulation d'électrons libres, du sol vers le corps, et ce serait ces électrons qui auraient un effet antioxydant (les antioxydants sont des donneurs d'électrons), effet globalement positif sur le système immunitaire et "anti-âge".
Pour les autistes, qui tendent à être plus sujet au stress oxydatif et à l'inflammation que les non-autistes, toute pratique anti-inflammatoire, anti-oxydante, non médicamenteuse, peut être extrêmement intéressante. 
Il est possible de remplacer le contact direct "pieds nus" avec la terre par des chaussures équipées d'une petite "prise" au sol... Et non, il ne s'agit pas de wifi ni d'une ènième source d'ondes électro-magnétiques!

Chaussures EarthRunners 



... ou, pour la nuit, plutôt que de dormir par terre dans les bois, on peut rester chez soi et s'équiper d'un draps, ou d'un plaid, tissé en partie de fil d'argent, relié à une prise de terre.

Plaid Earthing


Attention: les draps ne sont pas "branchés", sous tension, mais uniquement reliés à la prise de terre, pas à la prise de courant!!


Attention! Si nos prises de courant sont dépourvues de prise de terre, 
ou si leur prise de terre n'est pas réellement connectée à la terre,
un matériel de connexion à la terre ne pourra pas fonctionner!

Ce genre d'équipement peu sembler "farfelu" (et il est malheureusement encore assez cher, quoi que les prix puissent beaucoup varier d'un site à l'autre, voir par exemple http://www.earthconnection.eu/), mais la connexion à la terre, la nuit, pourrait permettre d'améliorer la qualité du sommeil, en ayant un effet globalement calmant, en régulant le cycle de production du cortisol et en activant le système nerveux parasympathique.
Les autistes et leurs troubles du sommeil chroniques pourraient apprécier!

Source:
The effects of grounding (earthing) on inflammation, the immune response, wound healing, and prevention and treatment of chronic inflammatory and autoimmune diseases

Aucun commentaire:

Publier un commentaire