dimanche 3 juillet 2016

Infections "froides", lyme & co...

Menu:
- 1 PDF d'un séminaire de médecins-rebelles- avant-gardistes :
- 2 vidéo-témoignages
- 1 commentaire perso

 - - -

 - Pdf d'une transcription d'un séminaire datant de 2009, co-organisé par les associations ADNO et Ariane, sur le thème :
STRESS OXYDANT ET INFECTIONS CHRONIQUES FROIDES DANS LES PATHOLOGIES NEURODEGENERATIVES, LE SYNDROME DE FATIGUE CHRONIQUE ET L’AUTISME
(cliquer sur le titre pour que le pdf s'ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Extrait:
Intro, p. 2: "Trouble autistique, trouble envahissant du développement, autisme classique, atypique, régressif, trouble du spectre de l'autisme… les appellations abondent pour décrire les multiples déclinaisons d'une vaste pathologie handicapante globalement désignée par l'acronyme T.E.D. ou, plus commodément, par le mot Autisme.

Mais l'on peut aussi opter pour une tout autre terminologie : déficit enzymatique, intolérances alimentaires, stress oxydant, inflammation neurologique et gastro-intestinale, perméabilité intestinale, carences en acides gras, en vitamines, en minéraux, hypoperfusion du cerveau, intoxication au mercure, au plomb, à l'aluminium, faiblesse ou déséquilibre du système immunitaire, processus auto-immun, déséquilibres de la flore intestinale, atteintes neurologiques d'origine virale, mutations génétiques spontanées et non héréditaires, choc postvaccinal…"


p.46: "Donc en résumé, si votre patient chronique, fatigué (ou dépressif) présente 5 de ces 19 « critères diagnostiques » , plus d’une fois par semaine, (avec au moins 1 critère vasculaire, 1 musculaire et 1 irritatif) depuis plusieurs trimestres, vous pouvez évoquer une origine infectieuse, demander un bilan sérologique du type : Chlamydia Pneumoniae, Chlamydia Trachomatis, Mycoplasma Pneumoniae, Borreliose, Rickettsioses, Coxiella Burnetii, et selon le contexte Mycoplasmes urogénitaux (M. Hominis et Uréaplasma Urealyticum), Chlamydia Psittaci, Helicobacter Pylori, Anticorps antistreptococciques."

- - - - -

Les témoignages de "lymés" se multiplient:




- - - - -

Commentaire perso posté sur facebook ce matin:

Si la maladie de Lyme (et autres co-infections) se transmet bien par voie sanguine (et utérine, et j'ai aussi vu passer des articles qui parlent de contamination par voie sexuelle? ou par aoûtats? et autres bestiolles...), alors je comprends mieux nos ministres qui doivent avoir bien les choquottes d'un nouveau scandale du sang contaminé... Devoir ressortir la rengaine du "responsable mais pas coupable", tout ça... Et de devoir nous expliquer comment se peut-il qu'il y ait une nouvelle "pandémie" alors qu'on est sensé vivre dans un monde super safe super moderne, protégés que nous sommes par de plus en plus de vaccins et d'antibiotiques et comment se fait-ce donc, une pandémie, dans ces conditions? 
Pauvre Marisol, je comprends qu'elle ait très envie de ne surtout rien faire, pas bouger, avant de refiler le bébé à son successeur. 
Ah si, confier le truc à la HAS, quand la plupart des médecins et pro de la santé n'obéissent qu'aux écoles de médecines et à l'ordre des médecins (et à leurs syndicats?)... En tout cas guère à la HAS, ce grand machin qui ne sert à rien d'autre qu'à faire écran de fumée soporifique pour essayer de calmer les "patients" qui s'impatientent...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire