jeudi 11 août 2016

Immunopsychiatrie et antioxydants

L'immunopsychiatrie en pratique...

Dans l'émission de France Culture "L'intestin est-il notre second cerveau?" (19 décembre 2014), avec entre autres, le Pr Guillaume Fond, psychiatre à l'hôpital Henri Mondor, enseignant à l'université Paris-Est Créteil, chercheur à l'Inserm et coordinateur du réseau des Centres Experts Schizophrénie de la Fondation FondaMental)...

Le Pr Fond, à la 50ème minute de l'émission: "... chez les personnes qui souffrent de schizophrénie [suivies par les Centres Experts de la Fondation Fondamental], on recommande par exemple, chez certains patients qui ont des marqueurs d'inflammation - ça représente 28% des patients, presque un tiers des patients, on recommande par exemple la prise de compléments alimentaires, aussi, il y a des études sur les Oméga 3, acide alpha-linolénique, donc les Oméga 3 pourraient avoir des propriétés très intéressantes dont on découvre chaque année de nouvelles propriétés au niveau de la fluidité neuronale, au niveau des effets anti-inflammatoires, aussi, centraux, avec des résultats très hétérogènes dans les études, on pense que plus on arrive tôt et plus on est efficace, avec un effet de prévention, avec une protection du cerveau qui pourrait être très intéressante. Et aussi d'autres compléments alimentaires comme la N-Acétylcystéine, c'est un acide aminé modifié, qui a des propriétés anti-oxydantes dans le cerveau quand il est métabolisé...
Dans l'alimentation on a aussi des stratégies qui ne passent pas forcément directement par prébiotiques ou probiotiques pour permettre d'améliorer la santé mentale de nos patients."


Aucun commentaire:

Publier un commentaire